Media News

Roularte Online On Leads

Roularta Media Online affine sa stratégie mailing online. Et lance un nouveau projet pour générer des leads, une activité où le critère de calcul ne sera plus le CPM (coût par mille impressions) mais le Cost per Lead.
La mise en œuvre se fera en collaboration avec deux entrepreneurs de l’internet expérimentés, venant des Pays-Bas : Mrs Paul Verhoeff et Stefano Verkooy. Ces deux spécialistes ont déjà lancé plusieurs initiatives commerciales dans le domaine qui ont pleinement réussi et se sont bien développés. Ce nouveau concept de génération de leads sera appliqué au marché belge, dans les semaines qui viennent. Il utilise la riche banque de données de Roularta Media Group contenant des profils d’une qualité tout à fait unique. Les annonceurs pourront ainsi accéder à ce qu’on appelle des ‘targeted business leads’, dans le segment business to business comme dans celui des consommateurs.

Roularta a également décidé de continuer la commercialisation d’infolettrestrès ciblées au nom de l’annonceur mais portant la mention « powered by Roularta Media Group ».

Pour ce faire, il est fait usage des adresses opt-in de magazines de qualité tels que Le Vif/L’Express, Knack, Trends/Tendances, etc.

Ces fichiers ne sont pas mélangés à un massif fichier global, et Roularta n’envoie pas de mails endossés au nom de ses titres (Le Vif/L’Express, etc.).

Régie intégrée, Roularta Media Online assure un service complet couvrant :

» les campagnes display sur les divers sites internet de Roularta,

» l’intégration de contenus sur les divers sites internet de Roularta,

» de nombreuses formules publicitaires dans les infolettres produites par les
rédactions des titres édités par Roularta, tels que Le Vif/L’Express, Knack,
Trends, Weekend, …

» les mailings de partenaires envoyés aux adresses opt-in des titres de
Roularta

Source : Roularta newsletter

Publicités
Media News

Mobile marketing : Pumbby arrête

Pumbby, pionnier en Belgique de la publicité sur GSM, annonce la cessation de son activité pour des raisons de modèle économique et de rentabilité.

Ce modèle basé sur le paiement des utilisateurs regardant la publicité sur leur téléphone mobile, semble avoir eu raison trop tôt en pariant sur un modèle économique qui devrait pourtant s’appliquer, à terme, sur certaines plate formes payantes.
RMB qui représentait la base de données Pumbby depuis son lancement en janvier 2008, poursuit cependant la commercialisation de publicité en marketing mobile, via ses autres bases de données, en particulier celle d’Accor Services (Club Beneficio – Tickets restaurants). Aux côtés de l’offre digitale croissante de RTBF.be, le développement de solutions de marketing mobile est toujours en cours chez RMB.

source : rmb.be

Media News

Réalité augmentée

 Le 29 mars prochain sortira l’édition spéciale « 50 ans » de Télé 7 jours.
Ce numéro collector qui restera en vente pendant quinze jours sera pourvu d’une couverture liée à la réalité augmentée.
En se rendant sur ce site et après avoir téléchargé une petite application, les lecteurs verront apparaître, en plaçant la couverture devant leur webcam, Johnny qui se mettra à jouer un morceau de sa dernière tournée (Pour visionner ou télécharger la démonstration en vidéo, cliquez ici.)
« Ce qui nous a intéressés, c’est que ce procédé permet d’avoir une couverture normale. Tous nos lecteurs y auront donc accès », souligne Thierry Moreau, directeur de la rédaction de Télé 7 jours.A noter que, dans ce numéro spécial, deux publicités pour McDonald’s et Disney utiliseront le même procédé de réalité augmentée.
Media News

Editeurs de journaux contre la RTBF.be

L’association professionnelle des éditeurs de journaux francophones, a mis en demeure, ce vendredi 5 mars, la RTBF, «de cesser immédiatement toute activité de presse écrite en ligne en ce compris la diffusion de concours, d’informations sur les jeux vidéo et d’illustrations à l’aide d’images fixes, ainsi que le placement d’espaces ou autres dispositifs publicitaires en relation avec ces activités ».

Pour les journaux, la RTBF.be/info exerce une  concurrence déloyale puisque cette dernière offre gratuitement l’information et les articles de ces journalistes. Les éditeurs partent du principe que la diffusion en ligne d’informations de presse écrite ne rentre pas dans les missions de la RTBF.  Par ailleurs, les éditeurs réclament un moratoire sur l’exploitation publicitaire du site de la rtbf.be

Uncategorized

Billi nouvel opérateur téléphone internet TV

Prix ultra compétitifs, simplification de l’offre, prise en charge complète du client, Billi vient d’intégrer le marché belge avec une offre qui bouscule nos habitudes. Il s’agit d’un triple play illimité, tant pour la téléphonie que pour l’Internet. Ciblant, dans un premier temps, une clientèle bruxelloise et wallonne, Billi n’en reste pas moins un opérateur belge, imprégné de la culture de son pays.

Concrètement, le pack « tout illimité » propose l’Internet avec une vitesse jusqu’à 24 Mbps en téléchargement,une vitesse d’envoi de 3 Mbps, un volume de trafic illimité, une téléphonie nationale fixe sans limites 24h/24 et 50 chaînes numériques. Tout cela pour seulement 44,99 e par mois, soit le prix le plus bas du marché. Epinglons aussi le décodeur HD extra fin avec disque dur de 250 Gigas (230 heures d’enregistrement), proposé au prix de 249 euro ou de 6 euro /mois. Billi propose une option exceptionnelle à sa clientèle : il s’agit du rendez-vous unique garanti, c’est-à-dire une installation à domicile, au prix unique de 44 euro avec résultat garanti.

L’offre comprend par ailleurs l’ensemble des services de visionnage dernier cri : pause, enregistrement de l’émission pendant que l’on en regarde une autre etc. L’accent a aussi été mis sur la sécurité, tant au niveau du web que de la télévision. En effet, Billi offre à tous ses produits un contrôle parental sur mesure pour sécuriser l’environnement des enfants.

A la date du 25 février 2010, l’offre Internet et Téléphonie vise dans un premier temps les ménages en Wallonie, à Bruxelles et dans le Limbourg. L’offre de télévision est quand à elle d’abord lancée vers un public francophone et principalement à Bruxelles et dans quelques villes importantes de Wallonie. La disponibilité des produits s’étendra aux autres régions en fonction du planning interne et de la demande.

source : communiqué de presse d’AlphaNetwork